Lettres à un ami allemand

Publié le par club lecture

ALBERT CAMUS

Gallimard, 1998 (Coll. Folio, n° 2226)

Résumé : les lettres s’adressent à des allemands. L’auteur y dénonce leurs crimes et explique que rien ne justifie cet acte même pas l’amour qu’ils portent à leur patrie car il y a plusieurs façons d’aimer sa patrie.

Thèmes : la paix , les crimes nazis pendant la seconde guerre mondiale

Idées défendues par l’auteur : l’auteur défend l’idée que rien ne justifie les crimes des nazies,  même pas l’amour qu’ils portent à leur patrie . 

Contexte historique de l’œuvre : Camus écrit divers textes ou articles destinés à la presse de la Résistance. Les plus importants sont les Lettres à un ami allemand. La première Lettre parut dans le n°2 de la Revue libre, en 1943. La seconde, qui était signée d'un pseudonyme, Louis Neuville, dans les Cahiers de la Libération, en 1944. C'était une revue rattachée au mouvement de résistance Libération-Sud et proche du Comité national des écrivains. La troisième et la quatrième lettre restèrent inédites. Elles étaient destinées à la Revue libre et ne purent paraître par suite d'aléas inhérents à la presse et à l'édition clandestines. Après la Libération, au début de 1945, Camus donna la troisième lettre au petit hebdomadaire de gauche Libertés et l'ensemble fut publié par Gallimard. Le livre est dédié à René Leynaud. Le résistant lyonnais était un de ceux qui pouvaient le mieux soutenir Camus dans sa recherche de la vérité, car "la vérité a besoin de témoins". Le nom de Leynaud, en tête des Lettres à un ami allemand, donne tout son sens à ces textes, qui opposent, à l'aveugle mystique nazie de la force et de l'Etat, les valeurs pour lesquelles il vaut la peine de vivre, de combattre et de mourir.

Avis du lecteur : j’ai aimé ce livre car les lettres s’adressent aux allemands d’une façon amicale.  

 

Fiche rédigée par Mimoun, mai 2007

 

 

Publié dans Lettres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article